top of page

Performance au travail : 3 éléments clés pour qu’elle ne soit pas synonyme stress


Dans le tout dernier podcast 5 à 7 RH, notre conseillère spécialiste en ressources humaines et risques psychosociaux, Camille Lin, reçoit l’entrepreneure Aurélia Juif-Leclerc pour discuter des défis liés à la performance au travail, une réalité qui est omniprésente dans la vie de plusieurs professionnels.


Coup d’œil sur 3 choses que les gestionnaires doivent garder en tête pour que la performance soit un moteur d’action et ne devienne une source de stress pour les membres de leurs équipes.


1.Définissez des attentes claires et réalistes


Un membre de votre équipe se plaint d’être fatigué ? Vous avez d’ailleurs remarqué qu’il est de plus en plus irritable et que ces derniers temps, il a changé de comportement… Si c’est le cas, c’est le moment d’agir !


Tous ces signes peuvent être synonymes de mal-être au travail.


Prenez donc le temps d’aller discuter avec votre employé, faites-lui part de vos observations et demandez-lui comment vous pouvez l’épauler. Voyez avec lui s’il a bien compris ce qu’il doit faire et créez ensemble des attentes réalistes pour son travail. Le fait de faire un suivi régulier avec lui et de définir des attentes claires et réalistes vous permettra de mobiliser l’équipe dans la même direction pour stimuler la performance. Votre vigilance pourrait éviter de nombreux écueils.


2. Mesurez les résultats plutôt que le nombre d’heures travaillées


Trop souvent, on pense que la productivité dépend du nombre d’heures travaillées… Mais on vous arrête tout de suite, ce n’est pas toujours le cas ! Si vous ne faites que valoriser le nombre d’heures travaillées au lieu de valoriser l’atteinte des résultats, vous risquer d’épuiser vos employés. Ne les emprisonner pas dans des semaines de 40 h, mais basez-vous sur leur capacité à atteindre les résultats.


Vous pouvez, aussi, mettre votre équipe à profit pour préparer des échéanciers réalistes et estimer le nombre d’heures requises pour une tâche donnée.


3. Encouragez votre équipe à prendre du temps de repos


L’importance capitale de l’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle n’est plus à démontrer. Les temps de pause permettent d’être plus performants et favorisent la mémorisation et la créativité. Si le leadership d’une organisation valorise le fait de prendre du temps pour soi, les membres de l’équipe se sentiront plus confortables de le faire. Il en va de soi pour les moments de pause au fil d’une journée de travail.


À notre époque, nous avons tous les outils technologiques pour être 100% connectés. Et si la clé pour une meilleure performance résidait aussi dans… la déconnexion?


Laissez-vous coacher… Pour mieux outiller les autres à votre tour.


Chez Groupe-conseil Perrier, l’intégration d’une culture de prévention au sein de la culture d’entreprise est au cœur de notre approche. Il en va de même pour la santé et le bien-être au travail, et les questions entourant la performance sont partie intégrante de la culture organisationnelle.


S’assurer que la prévention fait partie de votre culture d’entreprise, c’est se donner les outils pour préserver votre personnel et optimiser la qualité de vie au travail. Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, il faut redoubler de vigilance pour s’assurer de garder tout son équipage à bord… et éviter les arrêts de travail dus aux maladies, aux accidents de travail ainsi qu’au roulement de personnel.


Développer vos compétences de leader vous aidera à mobiliser votre équipe autour d’une vision saine de la performance au travail.


Nous pouvons vous aider à mieux analyser, définir et maîtriser les risques psychosociaux présents au sein de votre organisation et ainsi éviter de faire face à des problématiques d’épuisement professionnel, de stress et de pression opérationnelle dues à la performance.


Pour en savoir plus sur nos services d’accompagnement en entreprise pour une prévention en santé et mieux-être au travail cliquez ici.

Comments


bottom of page